partitions gratuites et libres de droits
 
/  

Lespartitions.info

Partitions gratuites et libres de droits




Partitions gratuites de Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)

Voir les 72 partitions à télécharger - Lire la Biographie

Biographie

Piotr (ou Petr) Ilitch Tchaïkovski (ou Tchaïkovsky), est un compositeur russe romantique né le 7 mai 1840 à Votkink et mort le 6 novembre 1893 à Saint-Pétersbourg.

Issu d’une famille bourgeoise, sa vie est un contraste permanent entre luxe et précarité, scandale et besoin de reconnaissance. Tchaïkovski naquit le 7 mai 1840 à Votkink, une petite ville située dans l'Oural. Deuxième fils d'un père ingénieur des mines et d'une mère d'origine française, il était décidé que le jeune Piotr suivrait des études de droit. Néanmoins, à cinq ans, il commença le piano.

En 1854, sa mère décède, plongeant Tchaïkovski dans une très grande tristesse. Après avoir obtenu son diplôme, il est engagé comme secrétaire au ministère de la justice, mais s'adonne déjà en amateur à la musique. Complètement désintéressé par son emploi au ministère, il confia à sa soeur dans une de ses lettres "On a fait de moi un fonctionnaire, et un mauvais fonctionnaire par dessus le marché".

Finalement, en 1863, contre la décision de sa famille, il abandonne ce travail et entreprend d'étudier la musique sous la conduite d'Anton Rubinstein.
En 1866, alors qu'il vient juste de terminer ses études de musique, le frère d'Anton, Nikolaï lui confie un poste de professeur de théorie musicale (qu'il occupera jusqu'en 1878) dans le tout nouveau conservatoire de Moscou. C'est à cette période qu'il compose sa première symphonie dite « Rêves d’hiver ».

Tissant des liens d'amitié avec plusieurs membres du Groupe des Cinq, il dédie même sa fantaisie ouverture Roméo et Juliette au fondateur de ce groupe, Mili Balakirev. Tchaïkovski compose sa deuxième symphonie durant l'été 1872 et entreprend son premier concerto pour piano en hiver 1874. Pendant l'été 1875, il écrivit sa troisième symphonie.

L'année 1876 est marquée par sa rencontre avec Nadezhda Von Meck. Celle-ci, grande admiratrice du compositeur, lui versera pendant treize années une pension alimentaire de 6000 roubles par an, plaçant Tchaïkovski dans une situation beaucoup plus confortable qu'auparavant. Leurs relations ne seront cependant que "strictement épistolaires". C'est à Mme Von Meck que Tchaïkovski dédicacera sa quatrième symphonie en 1877.

En juillet de cette même année, le compositeur vivra un des épisodes les plus sombres de sa vie : pour mettre fin aux spéculations concernant son homosexualité, il épouse Antonia Milioukova, une de ses anciennes élèves qui nourrit une grande passion pour lui. Ce mariage sera un échec. Rapidement, Tchaïkovski, qui ne peut plus supporter la vue de sa femme, tente de se suicider en essayant de contracter une pneumonie. Il se séparera d'Antonia peu après.

La même année, il compose néanmoins son premier ballet, Le Lac des Cygnes, qui sera un échec en raison d'une mise en scène inadéquate, ainsi qu'un opéra basé sur un roman d'Alexandre Pouchkine : Eugène Onéguine.

Vers 1880, la réputation de Tchaïkovski se renforce considérablement en Russie, et son nom commence même à être connu à l'étranger, comme il peut en témoigner lors des voyages qu'il effectue cette même année. Il y remporte de nombreux succès et y rencontre les grands compositeurs de son temps : Johannes Brahms, Antonín Dvo?ák… L'Italie où il séjourna lui inspira un certain nombre de pièces musicales parmi lesquelles le Capriccio Italien. La célèbre Sérénade pour cordes et l'Ouverture 1812 datent également de 1880. Un an plus tard, son grand ami, Nikolaï Rubinstein meurt. Profondément touché, Tchaïkovski compose son merveilleux Trio pour piano, pièce dédiée à son ami décédé. Il composera ensuite Manfred (1885), sa cinquième symphonie (1888), son deuxième ballet, La belle au bois dormant (1889) et un opéra basé sur une courte nouvelle de Pouchkine : La Dame de pique (1890).

En 1890, sa mécène, Von Meck rencontre des problèmes financiers et ne peut plus lui allouer sa pension. La vraie raison serait en fait que Von Meck aurait été profondément choquée par la découverte de l'homosexualité du compositeur et aurait décidé brusquement de rompre leur correspondance. Il est aussi probable qu'elle avait comme projet de marier une de ses filles au compositeur, projet incompatible avec les tendances de celui-ci et qu'elle devra donc abandonner. Cet épisode frappe durement Tchaïkovski. Son troisième ballet, Casse-Noisette, chef-d'oeuvre parmi les chefs-d'oeuvre voit le jour en 1892, mais ne rencontre pas, dans un premier temps, un succès aussi retentissant que la beauté de la partition pourrait le laisser croire. Il faudra attendre quelques décennies pour que Casse-Noisette obtienne enfin l'immense succès qu'il mérite. Il est aujourd'hui un des ballets les plus joués et certainement un des plus appréciés du public.

Le 6 novembre, neuf jours après la création de sa sixième symphonie "Pathétique", oeuvre dans laquelle il a mis tout son coeur, Tchaïkovski meurt du choléra pour avoir bu de l'eau de la Néva non stérilisée. Pourtant, certains pensent que suite à la découverte de sa relation avec le neveu d'un noble russe, Tchaïkovski aurait en fait été poussé au suicide. Quoi qu'il en soit, il bénéficiera de funérailles nationales auxquelles assisteront près de 8000 personnes et il sera enterré au monastère Alexandre Nevsky à Saint-Pétersbourg.

L'oeuvre de Tchaïkovski est une heureuse synthèse des oeuvres classiques occidentales et de la tradition Russe représentée de manière contemporaine, entre autres, par Modeste Moussorgski et le Groupe des Cinq. Sa musique, reflet de sa nature hypersensible et tourmentée, est très personnelle et d'une infinie sensibilité. Elle bénéficie d'une orchestration riche et variée. Tchaikovski est aujourd'hui un des compositeurs les plus célèbres et certainement le compositeur russe le plus populaire. Même si sa musique aura mis du temps pour sortir des frontières de Russie, elle est maintenant universellement écoutée et appréciée.

Un article sous licence GNU tiré de la wikipedia francophone.